Actu !

pochette-accueil

Nouveau clip !

 

Mars 2014

« En transition. Je suis à un moment de ma vie où j’ai besoin qu’on me prenne la main et qu’on me murmure doucement et tendrement « ça y est, l’humanité est en transition ».
J’y crois tellement que parfois ça me déchire le cœur et m’écorche les larmes.
J’écoute mes chansons et y décèle l’expression de ce sentiment de beauté qui envahit chaque morceau de moi, beauté miroir de l’autre.

Tomber le masque, être dans la fragilité, « planter » des humains et se souvenir des possibles infinis de l’imaginaire.
Même quand il semble plus juste de désespérer.
En transition. En transe.

Petite paysanne.
Transition de soi vers soi, enfin.
Transition vers cet espace où ma place ne réduit pas ta place.
Transition vers cet espace où je dialogue avec toi, être vivant, humain ou non.
Transition vers cet espace où je sais d’où viennent les aliments qui me nourrissent, ce bois qui me réchauffe.
Transition vers cet espace que nous aurons bâti ensemble et dont nous serons fiers. »

 

Hommage aux fauteurs de musique et de trouble artistique – juin 2013


C’est un soir de juin, dans un « couscous » de la rue de la Chapelle, que me viennent ces lignes. Y’a un truc qui veut sortir là, tout de suite. Je griffonne sur une vieille enveloppe que je tire de mon sac plein de terre. La terre. Ce soir, j’ai du vague à l’âme, l’âme fait des vagues, les vagues poussent des larmes. Le couscous est servi. Accueil, chaleur. Connivence ? La radio diffuse une musique de bar de Paris à l’heure de pointe, quand on a plus l’esprit à écouter, quand on a juste envie de se vider, tout court. Mais là, je lève l’oreille, je me sens interpelée par la musique. Je m’imagine les être humains derrière ces voix. Je reconnais leur énergie : chanter, chanter, dans un micro, dans un studio, dans la rue. Pourquoi ? pour que leur voix nous atteigne …
On m’offre un thé à la menthe. Hum, il paraît que le sucre calme l’esprit. Et bien là, ils y sont pas allés de main morte ! Un vrai sirop ! Justement, mon esprit se dissipe. Jouer, jouer, jouer pour les murs du métro, jouer, jouer, jouer sur un banc qui nous sert alors de seul soutien – une autre gorgée, hum, un vrai bonbon ! – jouer, jouer, jouer pour un sourire, pour des cœurs qui disent merci. Jouer, jouer, jouer pour toi, et toi, et toi, et toi. Et vous.
Merci

SORTIE DU PREMIER CD – 8 TITRES

CD_pochette-carton (2)

Sortie du 1er album en septembre 2012 : « A Cœur Ouvert ». En vente 8 €. Merci de contacter claire.coeur.ouvert@gmail.com pour le commander.

Billets d’humeur, mars 2013

Dimanche, 18h, dans un bar de Paris, 20ème, les couleurs de la devanture fleurissent au coin des lèvres de toutes les belles personnes accueillies.

De l’autre côté des fenêtres anciennes, là où il fait chaud et agréable, des humeurs de guitare surgissent d’un instrument pourtant timide. A l’image des musiciens : des gars « quelconque » qui partagent une beauté infime et tendre.

DSC_0103

Ah, plus je baroude avec mon accordéon, plus je les aime ces types, ces gonz, au pantalon fugitif, au rouge à lèvres trop rouge, au chapeau de cowboy chic et déplacé, à la jupe sur collants bleus !! Ils sont et ils osent être dans leur simplicité.

Alors, je m’évade en eux, attirée par cette sobriété généreuse. Plus de question, la voix n’a pas besoin de pensées pour être portée.

****************

Publicités